Je vous présente mon jeu favori : la bonne paye

12. December 2016 Jeux 0
Je vous présente mon jeu favori : la bonne paye

Ca fait déjà une quinzaine d’années qu’est sorti ce jeu, pourtant j’ai toujours aimé ce jeu. Le vôtre a déjà trainé peut-être au fond d’un placard, mais le mien je le joue toujours de temps en temps avec mes enfants. Certains le déconseillent car il apprend à vivre au jour le jour sans jamais prévoir les coups durs ni investir. Mais je vois le bon côté des choses, avec cette distraction, les enfants se prennent pour des adultes. Ils apprennent à toucher de l’argent, à emprunter et à payer. Ils connaissent le principe de taux d’intérêts et de l’épargne. Nous passons ainsi des moments agréables, tout en apprenant à mieux gérer notre argent. Si vous n’avez pas encore joué à la bonne paye, suivez mon guide.

Présentation du jeu

Dans ce divertissement, on peut jouer en francs ou en euros. Pour jouer en euros dans l’ancienne version, il faut multiplier par 10 le montant en francs. Le mode multijoueur permet  le jeu entre 2 à 6 personnes. Pour rappel, le plateau de jeu est fait de 31 cases, ceux-ci correspondent aux 31 jours d’un mois. On y trouve 6 pions de coloris divers, un dé, 16 cartes transactions, 16 cartes prêts, 80 cartes courrier, 6 livrets d’épargne et une liasse de billet de banque. Le principe de ce passe-temps consiste à bien gérer son argent pour qu’à la fin on ait un portefeuille plein.

Comment jouer la bonne paye ?

Dans ce jeu, il y a d’abord plusieurs cartes et cases mais je n’écris ici que les essentiels. En premier lieu, les joueurs auront à choisir le nombre de mois, ou de trimestre, qui est le nombre de tours de la partie. Chaque joueur dépose son pion sur la case départ. Chacun doit lancer par tour le dé dans le sens de l’aiguille d’une montre. Les cartes prêt et celles de transaction seront mélangées par le joueur qui tient la banque. Ce dernier aurait ensuite à distribuer 650 euros, un pion et un livret d’épargne à tous ceux qui jouent dans la partie. Les cartes sont tirées au sort. Le joueur aurait à honorer les factures de primes d’assurances, de téléphone et d’électricité etc. à la fin du mois avec la carte courrier. En prenant la carte Medica, il peut annuler les dépenses citées ci-dessus. En tombant sur la case vente, il peut vendre sa carte transaction et empocher de l’argent en fonction des indications inscrites sur la carte. En cas d’endettement, les cartes en cas de besoin lui permettent de faire une mise ne dépassant pas 200 euros en lançant le dé. Si le résultat du lancer est 5 ou 6, il peut empocher 10 fois sa mise. Mais pour les autres chiffres, il doit faire le versement de sa mise à la caisse de secours. Le joueur qui n’arrive plus à économiser de l’argent le 31 du mois aurait à choisir la mise en enchères de ses cartes transactions et assurances. En gros, la bonne paye est essentiellement un jeu de chance et de hasard sympathique qu’on doit consumer avec modération.

bonne-paie-jeu