Histoire et présentation du Whisky

06. February 2017 Blog 0
Histoire et présentation du Whisky

Meme si vous devez le savourer de manière raisonnable, venez découvrir le whisky. Le whisky, est une liqueur alcoolisée obtenue à partir de la distillation d’orges maltées ou non maltées. Son origine est encore disputée entre l’Ecosse et l’Irlande, chacun avançant de preuve de fabrication depuis des siècles. Quoi qu’il en soit, le spiritueux a été par la suite exporté aux Etats-Unis et au Canada. A partir du 20ème siècle, le pays du Soleil Levant a aussi développé des distilleries et la production commence à s’étendre dans le reste du monde. Deux évènements ont marqué l’histoire du whisky : l’introduction d’un alambic en colonnes en 1831, et la destruction de vignes et du cognac  Français à cause de l’invasion de phylloxera en 1880. Cela a causé un préjudice commercial s’élevant à plusieurs milliards au profit du whisky qui depuis gagne de l’ampleur. Ce dernier résiste à la prohibition en Amérique, aux deux guerres, à des récessions économiques du 20 et 21 siècles.

whisky-presentation-histoire

Présentation  et élaboration du whisky

Si vous allez en Ecosse, vous ne manquerez pas de trouver des distilleries à travers le pays, on en compte une centaine encore opérationnelle jusqu’à maintenant. Chaque fabricant a sa façon de fabriquer cette eau-de-vie. Mais en général, on en trouve 3 catégories : le single malt whisky, le whisky de grain, et le blended whisky. Le premier est extrait d’orge malté, d’eau et de levure. La distillation se fait dans des alambics en cuivre et passe ensuite dans des fûts de whisky pour le vieillissement d’au moins 3 ans.

Le whisky de grain, quant à lui est une mixture d’orge malté et non malté avec le maïs, le blé. Après la préparation avec de l’eau et de levure, la distillation se fait dans un grand alambic à colonnes qui produit une quantité de whisky plus forte et plus conséquente. Enfin le blend est un processus de fabrication alliant plusieurs single malts (jusqu’à 50) et le whisky de grain. La complexité de cette fabrication nécessite un art spécifique car chaque distillerie possède son propre caractère, et les boissons peuvent ne pas s’associer harmonieusement. Les brands telles que Johnnie Walker, The Famous Grouse, Dewars etc. sont conçus avec cette méthode. Ainsi, la fabrication de cette boisson se résume en 3 étapes : on extrait les sucres de céréales à travers la fermentation de l’eau et de la levure, on les met ensuite dans des alambics et filtres de formes diverses avant de les faire stocker pendant le temps minimum requis, 3 ans, dans des fûts de chêne. La maturation minimale de 3 ans est une condition obligatoire pour qu’un whisky puisse se faire appeler scotch.

La durée de vieillissement peut souvent atteindre 8 à 12 ans pour le single malt, tandis que le processus de maturation de certaines bouteilles de single cask peut durer jusqu’à 50 ans.

La couleur et l’arôme du whisky dépendent du fût utilisé. Certains ont une couleur ambrée, d’autre ont une coloration dorée, mais il n’est pas rare aussi d’en trouver une teinte incolore. En bref, à partir du 20 è siècle, le whisky est devenu ce qu’il est maintenant : une boisson prisée par plus de 200 pays.